Le jumelage avec la ville de Dumbea

Dumbéa est une ville située au sud de la Nouvelle-Calédonie, faisant partie du Grand Nouméa. Les deux municipalités sont jumelées depuis 1991. La municipalité de Dumbéa invite régulièrement les élus de Punaauia à ses festivités de l'Omelette Géante.

 

C'est en 1984 que se tient pour la première fois cet événement en Nouvelle-Calédonie. Une Calédonienne, Madame Radotin, eût connaissance de l'Omelette Pascale de Bessière et voulu que, dans son pays, tous puissent se rassembler autour de la poêle géante. Elle en parle à Bernard Marant, qui assiste à une fête pascale de Bessière lors d'un de ses voyages en Métropole. Conquis, il importe le principe de cette animation fraternelle en Nouvelle-Calédonie et devient un fervent Chevalier de l'Omelette Géante.

L'Omelette Géante rassemble, elle est un symbole puissant du partage, de l'amitié. Car qu'est ce qui symbolise mieux la paix, le dépassement des différences culturelles ethniques et sociales, le rapprochement entre les communautés que ces milliers d'œufs qui mijotent ensemble et que l'on s'offre, de la main à la main !

Cette grande fête de Dumbéa, comme la foire de Bourail, dépasse à présent les limites de la ville pour atteindre une portée provinciale. Le public vient de plus en plus nombreux, de plus en plus loin, pour trouver ici cette atmosphère unique de fête, de liberté, de joie et de fraternité.

En 1999, lors de la 16 eme édition de cette grande fête, ce sont pas moins de 10.000 œufs qui ont été brassés dans la poêle géante. Et fait nouveau, il y avait 75 kg de crevettes dans la recette novatrice de cette année et 18.000 visiteurs pour déguster et partager ce met de l'amitié.

Historique de la Confrérie de l'Omelette

En 1973, Bernard Beilles, président de amicale de Bessière , en Haute-Garonne, joyeux drille de surcroît, propose de créer une confrérie qui aurait pour objet de préparer et de faire déguster dans la joie, gratuitement, l'Omelette Géante aux Besseriens. Il fallait rassasier les estomacs amoindris par quarante jours de carême. Un ferronnier fabriqua la poêle de trois mètre de diamètre, susceptible de recevoir deux mille œufs.

Et ainsi, en 1975, est né la Confrérie des Chevaliers de l'Omelette Pascale de Bessière. Une aussi bonne idée devait se répandre. Et aujourd'hui la confrérie est représenté aux USA, au Canada, en Belgique et en Nouvelle-Calédonie.