Réhabilitation de la vallée de la Punaruu

  

Historique

- Le lundi 28 avril 2008, s'est déroulée une visite de la vallée en présence des associations de protection qui ont fait part de leurs inquiétudes en matière de dégradations environnementales ainsi que de leur exaspération. Un constat de la gravité du problème a été effectué.

  Une réunion a eu lieu le vendredi 2 mai à la mairie de Punaauia en présence du maire, de la Direction de l'environnement (DIREN), de la Société Environnement Polynésien (SEP) et du représentant des industriels et co-propriétaires de la zone industrielle de Punaruu afin d'étudier la question du gardiennage dans le but d'enrayer les dépôts sauvages.

- Les associations de protection de l'environnement de Tahiti ont été réunies au ministère le samedi 17 mai. Le problème de Punaruu a, à nouveau été évoqué, plusieurs associations de la vallée étant présentes. Une action de nettoyage de la vallée a été proposée ainsi que le tri des déchets en question.

- Une rencontre entre les entreprises situées en amont de la zone industrielle, certains propriétaires fonciers a eu lieu à la mairie de Punaauia le mercredi 21 mai. Une proposition d'aide au débarrassage des déchets en mettant leurs engins à contribution a été faite par ces mêmes entreprises.

Décisions arrêtées : 

Toutes ces rencontres ont permis de convenir d'un plan d'action pour le nettoyage et la réhabilitation de la vallée et le maintien de sa propreté : une grande opération de nettoyage a débuté le mardi 27 mai à 7 heures sous la coordination de la SEP. Un bilan sera fait en fin de journée afin d‘apprécier la nécessité de la poursuivre le lendemain.

Le volume de déchets à évacuer a été estimé à 4500 m3. Il est constitué à 95% de déchets non recyclables. La SEP sera chargée du tri des déchets qui se fera de manière simultanée. La société Tahiti Agrégats localisée à proximité servira de lieu d'entreposage des déchets. Les 5% restants seront évacués vers le centre de recyclage et de tri (CRT) de Motu Uta.

Une fois le nettoyage terminé, il est prévu de mettre en place un contrôle de l'accès à la zone. Des réunions ont été tenues entre la commune, le représentant du syndicat de la zone industrielle, le Pays et l'Etat pour régler les modalités juridiques de l'instauration de ce contrôle qui pourront aboutir, le cas échéant, à des poursuites judiciaires.

D'autre part, les différentes parties s'engageront de manière forte à maintenir la vallée propre.

Il convient de noter que le ministère a travaillé en étroite collaboration avec la mairie de Punaauia et les différentes parties et que tous les protagonistes ont manifesté leur volonté d'aboutir à une solution durable pour la réhabilitation de la vallée de la Punaruu.

enfin une charte de l'environnement a été signé entre les différentes parties qui s'engagent de cette manière à respecter leurs engagements.