En partenariat avec le Contrat de Ville, la Ville de PUNAAUIA a mis en place une formation « Atelier Cuisine » en faveur des familles issues de quartiers prioritaires de OUTUMAORO. Cette formation a débuté le 18 octobre dernier pour prendre fin le samedi 25 novembre 2017, à l’issue de laquelle, une attestation sera remise à chaque participant, confirmant ainsi leurs acquis.

Changer les habitudes alimentaires

Cette action est reconduite depuis 2012, afin de permettre aux familles de changer leurs habitudes alimentaires en adoptant une alimentation plus saine et équilibrée. Animée par un professionnel de la place, cette formation complète comprend plusieurs ateliers qui ont pour objectif d’adapter le budget familial aux menus. Pour ce faire, la formation comprend les bases de la tenue d’un budget et les déplacements au marché de Papeete et dans des supermarchés de la place, afin d’identifier et comparer les prix des produits nécessaires à une alimentation équilibrée. Cette année, le formateur est accompagné d’une diététicienne qui a pour rôle d’apporter les conseils nécessaires en matière de santé, afin de lutter notamment contre l’obésité qui est un véritable fléau en Polynésie.

10 stagiaires en formation

Pour des raisons pratiques, la formation se déroule entièrement au CJA de OUTUMAORO, qui dispose d’une grande cuisine et d’équipements adéquats. 10 stagiaires, issus des quartiers prioritaires de OUTUMAORO et de PUNA NUI, dont deux jeunes filles de 16 ans, bénéficient de cette formation. Satisfaits de ce que cela leur apporte, certains d’entre eux n’en sont pas à leur première formation et renouvelle leur demande pour y participer. Le programme s’est tenu sur 20 séances à raison de 3 heures par séance, les mercredis et vendredis après-midi et les samedis en matinée. Une attestation et un cadeau seront remise à chaque participant le samedi 25 novembre 2017 à partir de 11h00 au CJA de OUTUMAORO.

Le coût total de cette formation s'est élevé à la somme de un million de francs FCP, cofinancé à hauteur de 10% par la Commune, soit 100.000 FCP, 45% par le Contrat de Ville, soit 450.000 FCP et 45% par la CPS, soit 450.000 FCP.