La seconde édition de l'Apéro Business Trend s'est tenue ce jeudi 27 juin 2019 à l'hôtel de Ville, sur la thématique de l'économie circulaire, où une quinzaine d'entreprises a été invitée à venir écouter les témoignages de la CCISM, l’Adème, la Brasserie de Tahiti, Tahiti Moove, La P’tite cabine et Fenua Data.

Très impliquée dans la préservation de l'environnement, la Commune met en place régulièrement des actions en matière de développement durable, afin de sensibiliser la population aux grands enjeux  environnementaux.  

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

L'économie circulaire est un sujet qui émerge et qui nécessite d'être mieux compris, tellement les enjeux sont vastes. Ils sont à la fois économiques, environnementaux et sociaux.

La CCISM a ouvert le débat en expliquant clairement le sujet, son concept, ses principes et les différents domaines qu'elle comprend pour tendre vers cette transition.

L'objectif de l'économie circulaire est de limiter la consommation, le gaspillage et la production de déchets, en privilégiant le recyclage et la revalorisation des matières.

Des petites entreprises se sont lancées et témoignent

« La P’tite cabine », un dressing collaboratif

Dans cette démarche de transition écologique, La P’tite cabine propose un dressing collaboratif qui consiste à louer ses vêtements, afin de limiter la consommation de textile et le gaspillage, l'industrie textile étant l'une des plus polluantes au monde.

« Tahitian Move », créateur du bac à savates

Tahitian Move a pour concept la revalorisation des savates usagées, collectées par le biais de bacs à savates. En partenariat avec l'association HUMA MERO, ces savates sont revalorisées et prennent ainsi une nouvelle vie à travers divers objets (bijoux, décorations, porte-clés, etc.). Ces produits ainsi recyclés par l’Association sont mis en vente chez HUMA MERO et à la boutique Tahitian Move.

« Fenua Data », accélérateur polynésien en économie circulaire

Cette petite entreprise est menée par deux jeunes polynésiens, soucieux de l’avenir de la planète. Ensemble, ils tentent de développer l’économie circulaire en Polynésie, en proposant des solutions innovantes et adaptées, afin de promouvoir des modes de production écologiques.