La Ville de PUNAAUIA a inauguré ce vendredi 30 avril 2018, deux 'Unu implantés pour l'un, à l'entrée du parc VAIRAI et un autre à l'entrée du lotissement social TAAPUNA.

Ces deux 'Unu ont été réalisés par les élèves du CJA de OUTUMARO, dans le cadre du projet communal "Il était une fois mon quartier". Les esquisses émanent des jeunes des deux quartiers qui se sont inspirés de l'histoire de BEL AIR et de TAAPUNA.

Ce projet a été impulsé en 2016, en partenariat avec le Contrat de Ville. La Commune regorge d'histoires et de légendes et il semblait important, de ce fait, de conserver la mémoire des quartiers, en mettant en place ce projet. Suite à de nombreuses réflexions et concertations avec les habitants de BEL AIR et TAAPUNA, l'opération a pu se mettre en place. La mobilisation et l'implication des jeunes et personnes ressources a été indispensable pour mener à bien ce projet. Pour récolter un maximum d'informations, des groupes de bénévoles sont allés à la rencontre des plus anciens de leur quartier. Ce travail a permis des échanges intergénérationnels intéressants et fructueux pour chacun d'eux, qui en ressortent fiers, pour les plus anciens, d'avoir pu apporter leur pierre à l'édifice, par la transmission de leurs connaissances, et pour les plus jeunes, d'en avoir appris davantage sur leur quartier de la part de leurs aînés.

 

 

 

 

 

 

Quartier BEL AIR

Trois légendes ont été retenues pour la confection du 'unu de BEL AIR : "La pierre de vie et la pierre de mort de la Pointe TATA'A", le "Guerrier PAI et son empreinte de pas" et la "Source PUNA'AU".

En bas de la colline, se trouve la pointe TATA'A, représentée tout en haut du 'unu.

C'est là que la pierre de vie "ofa'i ora" illustrée par le tiki au sommet du 'unu et la pierre de mort "ofa'i pohe" incarné par le petit tiki placé dans l'orteil central de l'empreinte de PAI, avaient le pouvoir de lier une âme à son corps pour reprendre vie ou, au contraire, la séparer à jamais de son enveloppe charnelle. Les initiés disent qu'il était possible de voir l'âme prendre son envol. Ils pouvaient distinguer les âmes qui l'accompagnaient.

On raconte que le guerrier PAI laissa son empreinte au bord du rivage de la Pointe TATA'A lorsqu'il lança de toutes ses forces sa lance sur le mont ROTUI de l'île de Moorea, pour empêcher le Dieu Hiro de s'en emparer. Depuis, la "montagne percée" de Moorea, "Mou'a Puta", porte encore les traces de cet affrontement.

La source PUNA'AU est représentée au centre par des anguilles. Certaines légendes racontent qu'après sa mort, les tripes du guerrier PUNA furent transportées non loin de la Pointe TATA'A où elles firent surgir une source : la source PUNA'AU.

C'est grâce à l'implication des habitants de BEL AIR que cette opération s'est concrétisée. Un grand merci à : Raihaunui LU LOOK, Tiareaute AH-LO, Heiranie TUTEINA, Nefi TEHAVARU, Manarii TEHETIA, Firmin TIMAU, Parau PUTU, Edouard CHARLES, Sylvana AH-LO, Marita LU LOOK, Serge TUARAU et Victor MOO.

Quartier TAAPUNA

Après plusieurs recherches menées sur l'histoire de TAAPUNA, les jeunes du quartier ont redécouvert l'existence de VAIATA, nom d'origine du quartier, qui signifie "la source qui provient des nuages".

Pour revenir à la source, les anciens disent qu'elle avait la particularité de refléter les nuages, alors même que le ciel était complètement dégagé. Ces nuages alimentaient la source et permettaient que l'eau se déverse abondamment sur le bassin versant de TAAPUNA. Ce sont les travaux de remblai, au moment de la construction du lotissement, qui vont entraîner la disparition de la source.

Inspirés de cette légende, les jeunes de TAAPUNA ont alors proposé des croquis pour la réalisation du 'unu, symbole de cette identité culturelle.

La couleur bleue représente ainsi la source VAIATA, et le guerrier PUNA, situé en haut de la sculpture, veille sur l'ensemble des habitants du quartier. Les tresses symbolisent, quant à elles, les liens forts qui les unissent.

La participation des habitants de TAAPUNA a été précieuse pour mener ce projet à son terme. Un grand merci à : Patrick TUA, Reva IOANE, Heitini TETO, Nere RENVOYE, Eméraude BOPP DUPONT, Olson TERAIAMANO, Tenanania IOANE, Murielle GOBRAIT, Tehapai FULLER, Noho THOMPSON, Teaue TEUIRA et Louis TAEA.

L'ensemble de l'historique du projet figure sur notre site internet, à la page "Qu'en pensez-vous ? / Il était une fois mon quartier". Pour les touristes et visiteurs, un code QR inscrit sur la plaque posée à la base de chaque 'unu permet de lire l'histoire du quartier, en étant automatiquement redirigé vers le site internet de la Commune : www.punaauia.pf

Cette action sera menée sur tous les quartiers de PUNAAUIA. Toutes les étapes du projet viendront compléter la page "Il était une fois mon quartier".