PORTRAIT - À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous vous présentons chaque jour de la semaine une femme de Punaauia au parcours engagé et inspirant. Rencontre aujourd’hui avec Caroline Geoffroy, qui a ouvert "L’ÉPICERIE Tahiti", le premier magasin bio et sans emballage de Punaauia.

C’est un commerce de Punaauia qui ne ressemble à aucun autre. Un lieu où le plastique a été banni et dans lequel on trouve de tout : une grande variété de produits bio, des plantes, fruits et légumes du fenua, de l’alimentation responsable, des produits ménagers, des créations locales, toute une gamme d’éthique cosmétique… mais surtout des conseils, du partage et de la convivialité.

Sa fondatrice, Caroline, l’a ouvert il y a seulement deux ans, avec pour leitmotiv d’offrir aux habitants de Tahiti des solutions pour prendre soin d’eux et soin de l’environnement. « Quand tu fais attention à ton alimentation, tu te rends compte que tout est lié. Pesticides, emballages toxiques… faire attention à soi, c’est aussi faire attention à la planète. »

Il faut dire que le soin a toujours été le crédo de Caroline. La jeune femme a commencé sa carrière en tant qu’infirmière et a passé de nombreuses années à exercer à l’hôpital du Taaone. « Voir des patients malades de ce qu’ils mangent, venir et revenir encore à l’hôpital pour des problèmes liés à l’alimentation, ça me désolait. C’est ça qui m’a motivé dans mon projet. »

Elle décide alors de changer de vocation et d’ouvrir à Punaauia un temple de la consommation saine et responsable. Un endroit où l’on peut acheter du bio et du local sans générer de déchets. A l’époque, la jeune femme n’avait pourtant aucune expérience dans le commerce. C’est seule et en autodidacte qu’elle a appris les rudiments de l’approvisionnement de marchandises, du merchandising ou encore du dédouanement. Un parcours « pas impossible, mais pas évident ! »

De son métier d’infirmière, elle a gardé le goût du contact humain. Dans son épicerie, on fait connaissance, on s’échange spontanément des recettes et des astuces. Elle accueille même régulièrement des ateliers de groupe pour apprendre à cuisiner ou fabriquer des produits ménagers. « Je ne voulais pas créer une simple boutique mais un lieu de partage et d’échange, un endroit vivant et convivial, un lieu de vie. ».

Pari réussi, sa boutique "L'ÉPICERIE Tahiti" connait un succès grandissant. « Toutes les semaines, de nouvelles personnes poussent la porte. Certains viennent même spécialement de la côte Est. Il y a vraiment toutes sortes de clients, des jeunes, des retraités, des personnes en difficultés financières et d’autres très aisés… »

Aujourd’hui, c’est avec fierté et sans regret que Caroline évoque le virage professionnel qu’elle a eu le courage de prendre. La prospérité de son magasin est la preuve que ce commerce était nécessaire et attendu ! L’entrepreneuse regarde désormais l’avenir avec sérénité, elle envisage d’étoffer son équipe et, pourquoi pas, ouvrir un jour de nouveaux points de vente. C’est tout ce qu’on lui souhaite !