Près de 200 cartables ont été offert par la commune ce jeudi 8 aout aux élèves de Punaauia. Une tradition que la municipalité perpétue chaque année, au mois d’août, en faveur des familles qui ont des revenus faibles et manquent de moyens pour équiper leurs enfants pour la rentrée. Objectif : promouvoir l’égalité des chances et lutter contre le décrochage scolaire !

La ville de Punaauia s’assure que ses jeunes administrés puissent faire leur rentrée dans les meilleures conditions possibles et avec en leur possession, tout le matériel nécessaire pour réussir leur scolarité.  Avec son « opération rentrée scolaire », la municipalité a offert, ce jeudi, un cartable neuf à tous les enfants recensés comme appartenant à des familles à faibles revenus. Des familles, ressortissantes du régime général des salariés (RGS) et qui ne peuvent donc pas prétendre à « l’allocation rentrée » versée aux ressortissants du Régime de Solidarité (RSPF)mais qui pourtant éprouvent des difficultés financières.

 

Consciente de ces difficultés, la ville de Punaauia a consacré un budget de 450 000 Francs, sur fonds propres, pour leur venir en aide. Au total, 198 enfants ont pu bénéficier de cette aide et recevoir un cartable neuf. , 99 garçons et 99 filles, scolarisés en maternelle, en primaire ou en classe de sixième, et qui feront leur rentrée avec un sacs solide, rembourré aux épaules, et dont ils pourront être fiers !  Au travers de cette opération, c’est donc l’égalité des chances que promeut la ville de Punaauia, mais aussi et surtout, la lutte contre le décrochage scolaire.

 

Lors de la remise de ces cartables, les enfants n’ont pas caché leur gratitude et leur enthousiasme. Ils ont promis au Tavana Simplicio Lissant de bien travailler et d’obtenir des bonnes notes. Des mots qui ont profondément touché le premier édile de Punaauia, ancien chef d’établissement scolaire et pour qui la réussite de la jeunesse est une priorité. Le maire a également adressé un mot aux parents pour leur rappeler tout le soutiens et l’accompagnement qu’il mettait à leur disposition, au travers des services communaux, pour les aider dans leur parentalité.   

 

 

Rien à débourser pour la rentrée !

 

Pendant ces vacances, la ville de Punaauia a également investit 12 millions de francs de fournitures scolaires et 4 millions de francs de manuels scolaires pour équiper ses huit écoles maternelles et élémentaires. Encore une fois, les parents d’élèves n’auront donc pas à débourser le moindre franc en fournitures pour cette rentrée.