• Vaea Garbutt (à gauche) et Ritia Tereopa (à droite)

Cette rentrée scolaire 2019/2020 sera l’occasion pour Punaauia d’accueillir dans ses écoles deux nouvelles directrices : Ritia Tereopa, qui prendra les rênes de l’école Punavai Plaine et Vaea Garbutt qui se chargera de diriger l’école Manotahi. Toutes deux arrivent avec beaucoup d’ambition et des projets plein la tête. Présentation.

Ritia Tereopa : Directrice de l’école Punavai (à droite sur la photo)

Ritia Tereopa a commencé sa carrière en tant qu’enseignante de maternelle, dans la commune de Faa’a. En 2008, elle a pris les fonctions de conseillère pédagogique des écoles élémentaires de Papara, Paea et Teva i Uta. Après avoir exercé 10 ans cette fonction, elle aspire aujourd’hui à travailler au plus proche des enseignants et des élèves, pour les accompagner au quotidien, les suivre dans leurs parcours et les conduire vers la réussite. Prendre la direction d’une école est, pour cette mère de famille, un challenge, qu’elle s’impatiente de relever. Elle se donne comme priorité de mettre en application la politique éducative du Pays, mais aussi de rendre aux langues polynésiennes toutes leurs lettres de noblesses. Passionnée de reo tahiti, Ritia Tereopa a souvent travaillé avec le fare vana’a (l’Académie tahitienne), elle a notamment contribué à l’organisation des « Rencontres Orero ». Elle écrit elle-même de nombreux textes destinés à l’art oratoire et espère, avec l’appui de ses enseignants, encourager les élèves de Punavai plaine à pratiquer avec plaisir et fierté la langue de leurs ancêtres.

 

Vaea Garbutt : Directrice de l’école Manotahi (à gauche sur la photo)

Vaea Garbutt a fait ses premiers pas dans l’enseignements à l’école Tuterai Tane de Pirae. Au cours de sa carrière, elle fût maître formatrice, puis conseillère pédagogique pendant dix années. Cette femme de 49 ans, mère de deux enfants, a récemment emménagé dans la commune de Punaauia. Elle s’apprête à exercer pour la première fois la fonction de directrice d’établissement, avec, pour leitmotiv,d’accompagner au quotidien l’évolution des élèves. Heureuse de retrouver le plaisir de travailler en équipe, elle se donne pour mission d’être une aide et un soutiens pédagogique avant d’être une gestionnaire de l’administratif. Très attachée à l’écologie, Vaea Garbutt a déjà en tête de nombreux projet, notamment celui de labéliser l’école Manotahi pour en faire une « Éco-École », un dispositif qui a pour but d'éduquer les enfants à la préservation de l'environnement grâce à une méthodologie, des outils et un accompagnement personnalisé.