Chers citoyens de PUNAAUIA, Que vous soyez chefs d’entreprise, salariés, en recherche d’emploi ou retraités. Que vous soyez dans le milieu de la santé, de l’éducation, de la sécurité, du sport, et bien d’autres encore. Que vous soyez impliqués dans la vie de votre association, de votre quartier, de votre Commune.

A chacune et chacun d’entre vous, permettez-moi de vous souhaiter, personnellement et au nom de l’ensemble de l’équipe municipale, élus et techniciens, une très belle année 2017, avec surtout une excellente santé, mais aussi beaucoup de joie, d’espoir, de réussite et d’épanouissement.

J’aimerais vous parler des trois valeurs de l’équipe municipale, qui pour moi, ne peuvent que nous aider à aller de l’avant, à sortir de la morosité économique pour certains, de la morosité sociale pour d’autres et même de la morosité psychologique face à une société qui doit faire face à un désœuvrement sérieux de sa jeunesse, à une montée en puissance de la violence gratuite, à une société de surconsommation qui creuse encore plus le fossé entre les différentes catégories sociales.

Ces trois valeurs sont le respect, la loyauté et l’efficience. Elles forment le tronc commun qui va permettre à l’équipe municipale d’avancer dans la même direction afin de mettre en place des projets toujours plus innovants pour notre belle Ville.

PUNAAUIA s’est dotée depuis 2014 d’un plan directeur qui a reçu l’approbation de l’ensemble de vos élus. Ce plan directeur nous permet d’avoir une ligne directrice sur ce que nous souhaitons mettre en place à l’horizon 2020. Nous avons ainsi pris 30 engagements pour 2020 afin de faire de Punaauia, une ville en constante évolution, avec des projets visionnaires mais qui sait également s’appuyer sur ses savoirs traditionnels et sur l’implication de chacun de ses concitoyens.

Le mot d’ordre, depuis ces dernières années, est de faire plus avec moins. Que ce soit en termes de festivités, d’actions globales, de manifestations, d’activités et de projets. Est-ce seulement possible ? Oui !

Oui, c’est possible, mais cela demande plus d’investissements personnels. La collectivité ne peut, à elle seule, supporter l’ensemble des doléances, des besoins, des attentes de sa population. Il en faut soit toujours plus, soit ce n’est jamais assez. Pourtant les actions et projets s’enchaînent à Punaauia. Sans partir sur une longue liste d’énumération, je ne vais vous citer que quelques exemples des projets communaux que nous avons menés :

Pour nos tous petits, une classe passerelle a été ouverte à l’école maternelle MAEHAA RUA, à OUTUMAORO, afin de permettre une scolarisation dès 2 ans, pour les enfants issus de milieux défavorisés. Une classe des tous-petits sera quant à elle, ouverte à la rentrée scolaire 2017-2018, pour le secteur de la Plaine.

Pour nos jeunes de quartiers, trois maisons de quartiers ont ouvert leur porte et ont pour objectifs de mettre en place des animations et des activités éducatives, le mercredi et vendredi après-midi mais également le week-end et pendant les vacances.

Pour nos familles, des ateliers sont régulièrement mis en place, que cela soit sur l’aide à la parentalité, sur les aidants familiaux, sur la nutrition, sur le budget familial et bien d’autres.

Pour nos demandeurs d’emplois, des accompagnements, des formations et un suivi de nos demandeurs d’emplois sont réalisés par notre cellule de l’emploi, le PU OHIPA. Des rencontres avec les chefs d’entreprises de Punaauia ont permis de créer une relation de confiance entre ces derniers et la Commune afin que nous puissions leur apporter des propositions de candidatures lorsqu’ils sont en recherche de poste à pourvoir.

Pour le développement de notre territoire, la révision de notre plan général d’aménagement vient d’être validée par le Conseil municipal. Le Livre Blanc de la PUNARUU nous permet désormais d’avoir une feuille de route pour la valorisation et la protection de notre grande vallée.

La Commune souhaite donner l’exemple en matière de préservation de l’environnement et a ainsi mis en place un système de compostage des déchets verts, a obtenu la norme « installation classée pour l’environnement » de l’ensemble de ses bâtiments techniques, ou encore travaille activement à la finalisation de ses zones de pêche règlementées.

Les perspectives pour l’année 2017 et les années à venir sont toutes aussi nombreuses. Une clinique pour la côté ouest, un marché municipal tant attendu, un label « Pavillon Bleu » pour notre célèbre plage du PK18, un espace de loisirs en face de l’Hôtel de Ville, la poursuite de la rénovation de nos servitudes, la rénovation et le désenclavement du complexe sportif de OUTUMAORO.

Tellement d’autres projets sont en cours ou à venir, et cela démontre du dynamisme de notre commune. Un dynamisme que la Collectivité, encore une fois, ne peut porter seule, sous peine d’arriver trop vite en bout de course. Nous avons besoin de votre implication dans la vie de la cité. Au-delà de tous ces projets et de toutes ces réalisations, ce qui m’importe le plus, est de parvenir à renforcer la cohésion sociale et à associer chacun d’entre vous à l’épanouissement de notre ville. C’est déjà ce que nous tentons de faire avec le Comité de quartier de TAAPUNA, mais il faut encore que l’on travaille à l’améliorer et à le développer sur l’ensemble du territoire de PUNAAUIA. Se sentir impliquer au quotidien et responsable du devenir de sa Commune, c’est là l’aboutissement final de toutes nos actions. Nous pouvons tous apporter notre pierre à l’édifice aussi minime soit-elle. Ce sont nos décisions et nos actions qui détermineront la réussite de cette nouvelle année.

2017 est un nouveau chapitre avec de nombreuses pages blanches qu’il nous appartiendra de remplir ensemble.

Que vous soyez retraités ou actifs, que vous soyez femmes actives ou femmes au foyer, que vous soyez étudiants ou en recherche d’emploi, que vous soyez cadres, employés ou ouvriers, que vous soyez fonctionnaires ou indépendants. Qui que vous soyez, j’ai une simple question à vous poser pour 2017 : « Que pouvez-vous faire pour votre commune ? »

IA ORANA I TE MATAHITI API

MAURUURU IA OUTOU PAATOA