Avec le dispositif « Cap sur le développement », Punaauia accompagne les chômeurs d’Outumaoro qui ont baissé les bras. Cette semaine, les référents de quartier font du porte-à-porte pour aller à la rencontre des demandeurs d’emploi qui n’osent plus se tourner vers les structures d’accompagnement.

Chercher un emploi nécessite du courage, de la détermination mais aussi une bonne dose de confiance en soi. Cela implique d’oser proposer sa candidature et, bien souvent, de la voir refusée. Le sentiment d’échec que ces refus engendrent, peut pousser des personnes, pourtant dans le besoin, à abandonner leurs recherches. La municipalité l’a compris.

A Outumaoro, quartier de la ville où le taux d’emploi est le plus faible, les référents de quartier et agents communaux se mobilisent pour redynamiser les chômeurs résignés et leur offrir un accompagnement personnalisé dans leurs recherches.

Ils sont 6 à parcourir à pied le quartier, à faire du porte à porte, pour aller à la rencontre des personnes dépourvues de revenus, dépourvues de projet professionnel et surtout dépourvues de connaissances en matière de recherche d’emploi.

Ensemble, ils tentent d’identifier les difficultés de ces personnes et leur proposent des solutions adaptées à leurs situations. Une fois que ce travail de recensement sera achevé, la municipalité, au travers de ses coordinatrices du « Pu Tiare » et de son pôle « Politique de la ville et insertion » proposera à ceux qui le souhaitent de suivre les nombreuses formations proposées par la ville pour reprendre confiance en eux, apprendre à rédiger un CV et une lettre de motivation, convaincre lors un entretien d’embauche et finalement entamer une carrière.