COVID 19 - Le Haut-commissaire de la République en Polynésie française était ce vendredi 28 août en visite à la mairie de Punaauia pour s’entretenir avec le maire Simplicio LISSANT ainsi qu’une partie des élus et techniciens de la ville. Au cœur des échanges : la mise en place du plan communal de sauvegarde (PCS).

Première étape d’une tournée dans les communes de la zone urbaine, Punaauia recevait ce vendredi la visite du Haut-commissaire de la république en Polynésie-française, Dominique Sorain. Accompagné de plusieurs de ses collaborateurs, il venait rencontrer le maire de la ville, tavana Simplicio Lissant, pour s’enquérir des mesures prises à Punaauia dans le cadre de la réactivation du Plan Communal de Sauvegarde (PCS). 

Tavana a démarré la réunion en faisant le point sur la situation sanitaire à Punaauia. L’occasion de rappeler notamment le nombre de cas de Covid-19 confirmés parmi nos administrés, ainsi que les facteurs de risque aggravants au sein de la ville de Punaauia et les zones propices à la propagation du virus.

Le maire a ensuite présenté au Haut-commissaire les dispositions particulières prises par la municipalité dans le cadre de la réactivation du plan communal de sauvegarde : dotation des écoles en matériel sanitaire et affectation de personnel supplémentaire pour le nettoyage ; mise en place d’un protocole pour l’occupation et l’utilisation des infrastructures communales ou encore organisation de la continuité du service public dans le respect des gestes barrière (réorganisation des services accueillant du public, mise en place d’un espace d’attente en extérieur, installations de distributeurs de gels hydro-alcooliques…).

Enfin, Dominique Sorain a souhaité échanger avec les élus et certains techniciens de la ville, conviés eux aussi à cette rencontre, sur les pistes d’améliorations possibles dans les échanges d’informations entre la municipalité et les services de l’Etat.

Cette réunion a permis au représentant de l’Etat de prendre conscience des enjeux pour les communes dans gestion de cette crise, mais aussi des difficultés rencontrées dans la mise en place de leurs actions. Des échanges qui permettront de consolider encore davantage les relations entre les élus de Punaauia et l’autorité régalienne.