Ce jeudi 3 octobre, la ville de Punaauia célébrait la journée internationale des personnes âgées en partageant un repas et une journée de fête avec plus de 400 matahiapo. Un évènement qui a permis à nos aînés de tisser des liens mais aussi de retrouver l’ambiance des bringues d’antan.

Chaque début du mois d’octobre, la ville de Punaauia se fait le relai de la journée internationale des personnes âgées et en profite pour mettre à l’honneur ses matahipao.

Cette année, ils étaient plus de 400 invités à être venus profiter de cette journée, célébrée dans la vallée de Matatia, par un grand banquet et des animations musicales.

Ces anciens de Punaauia, tous âgés de plus de 70 ans et résidant depuis plus de deux ans dans la commune, ont ainsi pu sortir de leur quotidien, souvent solitaire, pour renouer avec le plaisir de faire la fête.

Les festivités ont été ouverte par le tavana Simplicio Lissant, qui, dans son discours, a tenu à remercier les aînés de la ville, « pour toute la sagesse et la connaissance qu’ils apportent aux générations qui leur succèdent. »

Accompagné des élus du conseil municipal, il a aussi tenu à saluer la mémoire des personnes disparues au cours de l’année écoulée. Un vibrant hommage a également été rendus au tavana Ronald Tumahai. Une minute de silence a été respectée avant que ne démarrent les réjouissances.

Un repas traditionnel a été servi aux convives sur une ambiance musicale de l’orchestre de la Marurai Ukulele School et celui de « Te Hauarii Nui ». La troupe « Ahutoru Nui » dirigée par Anthony TIRAO dit « Coco » a offert une superbe prestation de danse. La journée s’est achevée en beauté avec l’élection de miss mamie, mister papi et plus beau couple danseur

Cette journée a été une nouvelle occasion, pour la ville de Punaauia, de mettre du baume au cœur de nos matahiapo et de leur permettre de tisser des liens entre eux. Un démarche chère à la municipalité, qui organise aussi régulièrement des tours de l’île en truck pour les personnes âgées (opération : Haere Tatou e Faati ) à raison de quatre fois par ans.