SANTÉ – En cette période ou les pluies sont fréquentes, certaines maladies ont tendance à se propager. Dengue, gastro-entérites et leptospirose doivent faire l’objet d’une attention particulière.

Si cette saison des pluies 2019/2020 est plutôt clémente, les risques de maladies associées ne sont pas pour autant écartés. Les averses fréquentes et leurs conséquences (boue, eau stagnante…) favorisent l’apparition de certaines maladies.

La gastro-entérite en augmentation

Une centaine de cas ont été recensés en Polynésie ces deux dernières semaines.  

-Pensez à vous laver les mains systématiquement après être allés aux toilettes et avant de manipuler des aliments.

- Nettoyez soigneusement et quotidiennement l’environnement des personnes déjà malades (poignées de portes, toilettes…)

La leptospirose, un risque à prendre au sérieux

Trois cas de leptospirose ont été recensés ces quinze derniers jours en Polynésie. Les facteurs de risques identifiés sont le jardinage et la marche pieds nus.

Il est recommandé de limiter le contact avec la boue, de porter des chaussures fermées pour le fa’apu et/ou la pêche en eau douce et de bien rincer ses plaies si vous avez été en contact avec de l’eau sale.

La dengue très présente à Punaauia

Déjà 2649 cas de dengue 2 ont été déclarés en Polynésie depuis le début de l’épidémie. Punaauia est l’une des communes les plus touchées avec plusieurs centaines de cas.

Le virus n’ayant pas circulé sur le territoire depuis 2000, la population est faiblement immunisée, en particuliers les moins de 20 ans et les primo-arrivants.  Il relève de la responsabilité de chacun de se mobiliser contre la propagation de cette maladie, en se protégeant des piqures à l’aide de répulsif et en éliminant les gites larvaires (eau stagnante).

     AUTRES ACTUALITÉS SANITAIRES

La rougeole.

La sone Pacifique est toujours touchée par une épidémie de Rougeole (Samoa, Tonga, Nouvelle-Zélande, Fiji, Kiribati…). En Polynésie, la vaccination obligatoire rend le risque d’introduction de la maladie faible mais bien réel. Les personnes à risques sont celles qui n’ont pas été vaccinées ou de façon incomplète (une seule injection).

Le coronavirus Covid-19

A l’heure actuelle, aucun cas de Covid-19 n’a été recensé en Polynésie.  Le risque d’introduction de la maladie est considéré comme possible. Les personnes ayant séjourné en chine ET présentant des signes cliques (fièvre, difficultés respiratoires) sont invitées à porter un masque chirurgical et contacter rapidement le 15. Ne vous rendez pas chez votre médecin ou au dispensaire pour éviter toute éventuelle transmission à d’autres personnes.