Institution

22/03/2015

Hier, samedi 21 mars 2015, la commune de PUNAAUIA a organisé, pour sa 3ème édition, une « Journée de la citoyenneté » en faveur des jeunes âgés de 18 ans depuis le 1er mars 2014.

« Liberté, Egalité, Fraternité », trois mots forts qui ont fait de cette devise de la République ce que nous sommes aujourd’hui : Des citoyens libres d’expression, égaux et solidaires. Sur 299 jeunes inscrits invités à cette cérémonie, près d’une centaine de jeunes ont effectué le déplacement pour récupérer leur carte électorale et « Le livret du bon citoyen », remis par le M. le Maire, Ronald TUMAHAI et M. le Haut-commissaire, Lionel BEFFRE, qui n’a pas manqué de souligner, lors de son allocution, « faites usage de ce droit de vote que vous avez désormais ».

10/03/2015

Hier, lundi 09 mars 2015, la commune de PUNAAUIA a reçu sur son territoire la Ministre des Outre-Mer, Mme Georges PAU-LANGEVIN, accompagnée des personnalités de l’Etat et du Pays. Au programme : Rencontre avec les responsables de la Maison de l’Enfance, puis déplacement au Musée des îles pour une rencontre avec les services de la sécurité civile.

Visite de la Maison de l’Enfance – Lors de cette visite ministérielle, M. Daniel DUMONT, Directeur du FARE TAMA HAU, a présenté les différents ateliers que l’établissement propose aux familles les plus démunies, résidant à PUNAAUIA. Cette structure de proximité offre des activités gratuites aux enfants âgés de 0 à 5 ans. Elle permet, d’une part, de participer à l’éveil et à la socialisation de l’enfant, mais également, d’accompagner les parents dans l’exercice de leur rôle.

Dans le cadre du plan de relance mis en place au niveau national, ce projet, financé à hauteur de 65 % par l’Etat, traduit ainsi la volonté de la Polynésie Française de répondre aux besoins croissants de la population polynésienne en matière de service public.

Superficie du centre : 500 m2

Capacité d’accueil : 35 enfants

Présentation des acteurs de la sécurité civile et de leurs missions dans les jardins du Musée des îles, à la Pointe des pêcheurs – Un important dispositif a été mis en place par  les services de la sécurité civile afin d’accueillir officiellement la Ministre des Outre-mer. Ceux-ci ont ainsi présenté brièvement les moyens de prévention dans le cadre d’un risque de tsunami :

« La localisation de la Polynésie au centre de l’Océan Pacifique, rend le territoire vulnérable de manière très variable à l’aléa tsunami. En effet, situé au centre de nombreuses failles sismiques, le territoire est exposé aux conséquences de nombreux séismes dont certains produiront un tsunami. Les délais d’arrivée d’une vague sur les côtes polynésiennes varieront entre : Moins de 3 heures pour un séisme localisé aux îles TONGA et 10 à 12 heures si le séisme est localisé en Amérique du Sud ou aux îles Aléoutiennes (Alaska).Trois acteurs importants sont en charge de la gestion des alertes tsunamis en Polynésie : Le laboratoire de géophysique, le Haut-commissariat de la république en Polynésie Française et les Communes. En ce qui concerne les communes, celles-ci s’appuient sur leur plan communal de sauvegarde (PCS) et leurs moyens (police municipale, sapeurs-pompiers et services techniques), afin d’organiser l’évacuation et la mise en sécurité des populations. »

03/11/2014

Ce vendredi 31 octobre 2014, le Maire de PUNAAUIA, Ronald TUMAHAI, et son conseil municipal ont reçu dans les locaux de l’hôtel de Ville le Haut-commissaire de la République Française, M. Lionel BEFFRE, accompagné de l'Administrateur des Iles Du Vent, M. Christian LOTIGIE.

Une première rencontre s’est déroulée dans la salle de conseil municipal, où M. Simplicio LISSANT, 1er adjoint au Maire, a présenté le Plan d’Aménagement de Développement Durable (PADD), défini dans le cadre de la révision du Plan Général d’Aménagement (PGA) de PUNAAUIA.

Le premier Plan Général d’Aménagement (PGA) de la commune de PUNAAUIA, adopté an janvier 2005, a nécessité sa révision en juillet 2013, afin de pouvoir prendre en compte les évolutions démographiques et socio-économiques. Si les Projets d’aménagement et de développement durable (PADD) représentent une obligation réglementaire en métropole, le code de l’aménagement polynésien n’a pas inscrit le PADD comme une pièce obligatoire à fournir pour l’élaboration ou la révision d’un PGA. Et pourtant, ce dernier constitue la pièce centrale de tout projet d’aménagement puisqu’il définit de manière claire et synthétique, notamment à travers de cartes, les orientations de développement, de protection et de promotion d’un territoire.

A cet effet, une Commission Locale d’Aménagement a été créée, pour permettre d’ouvrir des discussions sur le développement futur du territoire communal. Cette CLA a approuvé le diagnostic stratégique du territoire et s’est aussi positionnée sur les orientations environnementales, urbanistiques et économiques à inscrire dans le PADD de la Commune. Si les Projets d’aménagement et de développement durable (PADD) représentent une obligation réglementaire en métropole, le code de l’aménagement polynésien n’a pas inscrit le PADD comme une pièce obligatoire à fournir pour l’élaboration ou la révision d’un PGA. Et pourtant, ce dernier constitue la pièce centrale de tout projet d’aménagement puisqu’il définit de manière claire et synthétique, notamment à travers de cartes, les orientations de développement, de protection et de promotion d’un territoire. PUNAAUIA ambitionne trois grands projets :

Ø  Faire du patrimoine naturel et culturel, un support de promotion de PUNAAUIA : marae, paepae, fortins de PUNARU’U, les plateaux de TAMANU, etc.

Ø  Un territoire hiérarchisé, équipé et structuré : Optimisation de l’occupation de l’espace en maîtrisant le développement des constructions, aménagement du futur « centre-ville » de PUNAVAI.

Ø  Affirmer PUNAAUIA comme pôle structurant à l’échelle de TAHITI : PUNAAUIA possède un fort potentiel en matière de tourisme et d’activités économiques qu’elle doit anticiper et organiser sur son territoire, tout en s’intégrant dans la dynamique de l’agglomération de Papeete.

Après des échanges sur les dossiers importants de la Commune, la délégation s’est rendue sur le site de VAITAVERE où des agents techniques de la mairie ont présenté l’aménagement du futur cimetière communal.

En effet, la Commune de PUNAAUIA envisage l’aménagement d’un cimetière sur une plateforme d’une superficie de 2.500 m2. Les cimetières, communal de NUUROA, situé à la Pointe des pêcheurs, et catholique de St-Etienne, arrivant à saturation, le site de VAITAVERE permettra de répondre aux besoins en sépulture de la population, en proposant un bel espace serein et propice au recueillement. Dans sa conception, l’intégration des notions de développement durable et de dimension architecturale, avec un équilibre entre le minéral (les monuments funéraires) et le végétal (la nature environnante) sera importante. La solution d’ensemble proposée consistera en la réalisation approximative de 163 concessions (en pleine terre), avec la possibilité de construction de caveaux pour trois places, ce qui représenterait une capacité d’accueil de 489 places, et optimiserait ainsi l’espace, tout en respectant le concept architectural, un ossuaire, des sanitaires publics, des aménagements urbains (bancs, poubelles) avec des points d’eau, une zone de recueillement, de dépôt de déchets verts et de rangement, ainsi qu’une zone centrale et de circulation périphérique piétonne. Ce site exceptionnel permettra de nombreuses possibilités d’évolution. Si la Commune obtient sa demande de co-financement, les travaux pourraient démarrer dès le début d’année 2015 pour une durée estimée à environ six mois. Le coût total de l’aménagement du cimetière s’élève approximativement à 80 millions de francs CFP, cofinancé à hauteur de 60 % par la Commune et 40 % par DDC et le FIP.

Visite du site de VAITAVERE :

La visite s’est poursuivie dans la Vallée de la PUNARU’U pour une présentation du Livre Blanc de la vallée de la PUNARU’U, qui prend en compte les intérêts socio-économiques des usagers, tout en respectant les composantes de sa biodiversité et de ses paysages ; Du dispositif de vidéosurveillance et des projets environnementaux (déchets et eau potable).

Visite de la Vallée de la PUNARU'U :

Projets environnementaux en matière d'eau potable

Dispositif de vidéosurveillance

Projets environnementaux en matière de déchets

Valorisation et protection de la vallée de la PUNARU'U

Pour clôturer la visite de la Commune, la délégation s’est rendue à la Maison de l’Enfance pour son inauguration, en présence du Président du Pays, M. Edouard FRITCH. Cette nouvelle structure, qui existe depuis 2009, dirigée par M.. Daniel DUMONT, ouvre enfin ses portes aux enfants PUNAAUIA, pour une capacité d’accueil de 35 enfants : activités éducatives et ludiques, soutien à la parentalité … PUNAAUIA a choisi ce même jour pour officialiser la création du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CSLPD), qui s’inscrit, par ailleurs, dans une démarche préventive d’accompagnement des familles.

Inauguration de la Maison de l'Enfance :

Signature de la convention du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD)

 

 

 

 

05/09/2014

Le Maire de la commune de PUNAAUIA, M. Ronald TUMAHAI, et son conseil municipal, ont reçu au sein de l’hôtel de Ville, ce vendredi 05 septembre 2014, le Président du Pays, M. Gaston FLOSSE, accompagné de ses ministres et collaborateurs. Cette toute première visite officielle a été l’occasion pour Tavana de présenter son plan directeur 2020 et ses projets qui lui tiennent particulièrement à cœur pour le développement de la Commune.

Avant de se déplacer sur le terrain, la délégation officielle a été reçue en salle de conseil, pour une présentation des projets communaux : Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), principalement sur ce qui pourrait être prévu sur OUTUMAORO et PUNAVAI PLAINE, le centre-ville de PUNAAUIA, présenté par M. Simplicio LISSANT, 1er adjoint au Maire ; Le projet MAHANA BEACH abordé par le Président du Pays : « La Commune sera associée à ce projet. Au niveau des emplois, la population de OUTUMAORO sera prioritaire », cite le Président.

Désenclavement de la zone de VAITAVERE

La délégation s’est ensuite rendue sur le site de VAITAVERE, pour une présentation du futur cimetière, qui sera aménagé sur une plateforme d’une superficie de 2.500 m2. En effet, le cimetière communal de NUUROA, arrivant rapidement à saturation, ce lieu permettra de répondre aux besoins de sépulture de la population, en proposant ainsi un bel espace serein et propice au recueillement. La solution d’ensemble proposée consistera en la réalisation d’environ 260 concessions, des sanitaires publics, des aménagements urbains avec des points d’eau, d’un ossuaire, d’une zone de recueillement, de dépôt de déchets verts et de rangement.

Aménagement d’un jardin d’insertion

Le jardin d’insertion dispose d’une superficie de 1.500 m2. La création de jardins partagés est insufflée au regard de la conjoncture économique morose, afin de permettre le maintien activité d’une population en difficulté économique et sociale, la possibilité de se qualifier grâce aux formations diplomantes proposées (agriculture, apiculture), l’apprentissage au respect de l’environnement et au développement de la biodiversité.

Le Livre Blanc de la Vallée de la PUNARU’U

Le Livre Blanc est l’aboutissement d’un travail effectué par la Commune, en étroite collaboration avec les différents partenaires qui se sont forment investis dans ce projet (les services du Pays, de l’Etat, les entreprises, les associations, les propriétaires fonciers et la population). Les grandes actions à mener pour une meilleure gestion et protection de l’ensemble de la vallée et de la baie y sont définies.

Projet présenté par Terena HARGOUS, Chef du service de Développement Durable

Le système de vidéo-protection

Installée sur le viaduc de PUNARU’U, la caméra permet de visualiser les entrées et sorties de la zone de PUNARU’U, secteur sensible aux dépôts sauvages, surtout au fond de la vallée. Un autre problème, lié à l’attroupement de personnes écoutant de la musique à très forte tonalité (véhicules boum-boum) a également été constaté.

Présentation par Temarii TEAVE, Chef du service de la Police Municipale

 

07/04/2014

Ce samedi 05 avril 2014, s’est déroulée la cérémonie d’investiture du Maire et de ses adjoints dans la salle de conseil de l’hôtel de Ville de PUNAAUIA. C’est sans surprise que Ronald TUMAHAI, Maire sortant, fut réélu avec 27 voix pour, contre 2 voix pour Willy TETUANUI (tête de liste de l’Union pour la démocratie) et 6 voix pour Jean-Paul TUAIVA (tête de liste de PUNAAUIA TO’U OIRE).

La vidéo :

 

Une équipe prête à travailler

C’est avec une grande satisfaction et une immense joie que Rony TUMAHAI s’est vue remettre à nouveau son écharpe de Maire pour les 6 prochaines années. Lors de son allocution, il a tenu à remercier, non seulement ses colistiers de TE HOTU RAU, mais également tous ses sympatisants  qui ont bien voulu lui accorder une nouvelle fois leur confiance pour cette seconde mandature. Elu en 2008, Rony TUMAHAI et son équipe d’alors ont dû faire face à de nombreuses difficultés (mise en place de nouvelles réformes et crise économique). Mais cela n’a pas empêché la concrétisation de grands projets. Pour cette nouvelle mandature, Tavana souhaite vivement que le conseil municipal puisse continuer à travailler en harmonie, comme ce fut le cas précédemment. Il est d’ailleurs heureux de retrouver parmi les élus de la minorité des visages qui composaient déjà le précédent conseil, tels que Patrick HOWELL, Dylma ARO et Monette HARUA.

Nomination des 10 adjoints

-          LISSANT Simplicio, 1er adjoint

-          POMMIER Aitu, 2ème adjoint

-          DUBOIS Tatiana, 3ème adjoint

-          TATARATA Marc, 4ème adjoint

-          MANEA épse LYAU Tania, 5ème adjoint

-          CHING Yves, 6ème adjoint

-          PUCHON Cathy, 7ème adjoint

-          HAPAITAHAA Ismaël, 8ème adjoint

-          TEISSIER Hinano, 9ème adjoint

-          TAIARUI épse TEURU, 10ème adjoint

La cérémonie s’est poursuivie avec la composition des différentes commissions et la désignation des représentants du conseil municipal au sein des organismes extérieurs.

 

Le clip photo :

Tavana entouré de Mlles Tauhani LESCA, 10 ans et présidente du CESC Junior, Matehau AHUTIA, 16 ans et jeune sapeur pompier volontaire et Jean-Claude TAURAA, Président de l'Association de Protection de la Vallée de la PUNARU'U, grâce à qui la tradition de nos porteurs d'oranges se perpétue. 3 visages qui font la fierté de PUNAAUIA !

16/01/2014

Ce mercredi 15 janvier 2014, le Maire de la commune de PUNAAUIA a reçu dans ses locaux le nouveau Directeur de la Protection Civile, M. le Lieutenant-Colonel, Frédéric TOURNET, pour une visite de courtoisie. Accompagné de M. Jacquie AHINI, Chef du service Incendie et Secours, celui-ci a rencontré la Directrice Générale des Services, Mme Rosita HOFFMANN, pour ainsi s’informer des dossiers en cours, en matière de sécurité.

05/12/2013

L’Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances (ACSE), représentée par M. VILLAC, Secrétaire Général et de Mme DETREZ, Directrice des Finances, accompagnée de M. LE GAYIC, Président du CUCS et de Mme SYLVESTRO du Haut-commissariat, a visité ce matin, la Maison Pour Tous et les deux annexes du PU TIARE ANANI à OUTUMAORO, en présence de M. Simplicio LISSANT, 9ème adjoint au Maire en charge de la Politique de la Ville.

L’ACSE qui apporte son soutien financier en matière de fonctionnement au CUCS, afin d'aider les communes à mettre en place des actions de proximité, a tenu à rencontrer l’Association Espoir Jeunesse de PUNAAUIA et des structures ayant pour objectif d’intervenir au plus près de la population issue de quartiers prioritaires.

Cette visite à la Maison Pour Tous, située à l’embouchure de la PUNARUU, leur a permis de rencontrer M. John TUAIVA, Président de l’Association Espoir Jeunesse de PUNAAUIA, qui a ainsi pu relater l’historique de son association, créée en 1995 et qui n’a cessé d’évoluer jusqu’à aujourd’hui.  M. Jean-Marie GUYVET, Chef de Projet du Contrat de Ville à la mairie, a ensuite présenté les différentes actions mises en place par la Commune pour accompagner la Maison Pour Tous dans leurs missions.  Les deux principales activités sont « l’Accompagnement scolaire » qui représente un budget de 20 millions de FCFP (financé à hauteur de 50% par le CUCS et 50% par la Commune) et les « Animations Sociales » pour un budget de 17 millions de FCFP (financé à hauteur de 53% par le CUCS, 21% par la Commune et le reste par nos différents partenaires).

28/11/2013


Ce mercredi 27 novembre 2013, lors de sa tournée officielle, M. Victorin LUREL a visité le centre « PU TIARE ANANI » où les deux nouvelles annexes de OUTUMAORO ont été inaugurées récemment. Ces deux annexes comprennent la Police Municipale et une maison de quartier. Lors de son allocution, le Ministre de l’Outre-Mer a félicité la Commune et le CUCS pour ces actions de proximité qui ont été réalisées.


C’est en présence des représentants de l’Etat et du Pays, que le Maire de la commune de PUNAAUIA, M. Ronald TUMAHAI, a expliqué, lors de son discours de bienvenue, l’importance pour lui et son conseil municipal d’installer ces deux annexes à OUTUMAOARO, quartier sensible de la commune, afin dit-il « d’apporter un sentiment de sécurité aux habitants ». Ce projet a pu être concrétisé grâce au soutien financier du CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale). A cet effet, M. Roméo LEGAYIC, Président du CUCS a d’ailleurs pu exprimer sa satisfaction face à l’engouement des jeunes du quartier qui peuvent ainsi profiter d’une structure adaptée à l’accompagnement scolaire et aux jeux éducatifs. S’est ensuite suivie une visite des lieux, où M. Victorin LUREL a ainsi pu s’entretenir avec  un agent de la Police Municipale sur le fonctionnement de cette structure (horaires, nombre d’agents en poste, types d’interventions, système de vidéosurveillance, etc.) et avec la responsable de la maison de quartiers qui lui a exposé toutes les démarches mises en oeuvre pour satisfaire au mieux les jeunes de quartier. Le Ministre de l’Outre-Mer a manifesté un vif intérêt aux actions menées par la commune et l’encourage dans ce sens afin de lutter contre la précarité.


 


Visite du Centre PU TIARE ANANI de OUTUMAORO : Annexes de la Police Municipale et Maison de quartier





 


Visite des logements sociaux "NINA PEATA"


 




 

02/03/2012

A l’occasion d’une prise d’armes, le Maire de la commune de PUNAAUIA, Ronald TUMAHAI, accompagné de son équipe municipale, a assisté hier, jeudi 1er mars 2012, à une cérémonie de présentation au drapeau du Groupement du Service Militaire Adapté de Polynésie Française (GSMA-PF) de la section incorporée le 1er février dernier, présidée par le Lieutenant-colonel Stanislas LETONDOT, Chef de Corps.

Placée sous le commandement de l’Adjudant MORALIA et destinée à la 2ème compagnie de ARUE, la section vient d’achever son premier mois de formation militaire initiale aux 31 Volontaires Stagiaires (VS) et aux 6 Volontaires Techniciens (VT).

Après avoir été présentés au drapeau du GSMA-PF, deux marsouins ont lu le « code du volontaire », marque de l’engagement individuel de chacun pour suivre et réussir sa formation, suivie juste après de la remise de l’insigne de la part du groupement des mains de leur encadrement, des autorités et des anciens combattants.

Le deuxième mois de formation sera consacré à l’obtention du permis de conduire VL, à la formation au secourisme (PSC1) et la formation d’équipier de première intervention (EPI). A l’issue de ce second module, la section commencera sa formation professionnelle de 6 mois dans les corps de métiers du secrétariat, du tourisme, et du chaud et froid.

07/02/2012

 

Hier, lundi 06 février 2012, le Maire de la commune de PUNAAUIA, Ronald TUMAHAI, accompagné de son équipe municipale et, en présence des cadres communaux, a reçu Dr Abdoul Aziz M’Baye, Ambassadeur de l’Union Européenne, et Monsieur Jacky BRYANT, Ministre de l’Environnement, dans la salle de conseil de l’hôtel de Ville.

Cette visite à permis à Monsieur Tehui-Iti GOLA, Chef du service des eaux municipal, et à Monsieur Etienne TARAMINI de la Direction de l’Environnement, de présenter la situation d’aujourd’hui, quant à l’avancée des travaux relatifs à la potabilité de l’eau et à l’assainissement des eaux usées.

Dr Abdoul Aziz M’Baye s’est montré enthousiaste et ravi de constater que la commune de PUNAAUIA, en partenariat avec la Direction de l’Environnement, a su mener à bien, jusqu’à présent, ses objectifs environnementaux. C’est avec une grande satisfaction qu’il a ainsi exprimé que PUNAAUIA, au travers de la Polynésie, doit continuer à travailler dans ce sens car dit-il « la Polynésie doit être une vitrine dans le Pacifique ».

 

Les interviews :