Hébergeant autrefois "le plus important complexe culturel de Tahiti" comprenant le MARAE TAPUTAPUATEA de MANOTAHI (PUNAAUIA), c’est en 1967, que le Gouverneur SICURANI acheta ce site afin d’y édifier le Musée de Tahiti et des Îles.

Le 7 mars 1974, l’Assemblée territoriale approuve la création du Musée permettant ainsi le lancement des travaux de construction. Le 30 mai 1977, le Musée de Tahiti et des Îles ouvre ses trois premières salles d’exposition permanente au public. Il sera ensuite ouvert dans sa totalité le 30 juin 1979.

L’équipe muséologue est alors composée tel que suit :

  • Henri LAVONDES (1926-1998), chercheur de l’ORSTOM, nommé directeur du Musée,
  • René DESSIRIER, graficien et créateur de timbre,
  • Bernard SALVAT, malacologue du Musée national d’histoire naturelle de Paris,
  • Mihai BACESCU, zoologiste du Museum roumain de Bucarest, chargé de la partie consacrée au patrimoine naturel,
  • De l’archéologue et préhistorien José GARRANGER, chargé du patrimoine culturel avec Henri LAVONDES.

« En 1980 est créé l’un des départements techniques du Centre polynésien des sciences humaines (C.P.S.H.), TE ANAVAHARAU avec les départements archéologie et traditions orales.

En 2000, le C.P.S.H. est dissous. Le Musée devient un établissement public administratif autonome dénommé Musée de Tahiti et des Iles ‘ TE FARE IAMANAHA.

Le 15 décembre 2005, la dénomination de l’établissement public à caractère administratif « Musée de Tahiti et des Iles TE FARE IAMANAHA » est modifié comme suit : « Musée de Tahiti et des Iles – TE FARE MANAHA ».[1]

 

[1] Source : Musée de Tahiti et des Îles, Cellule communication de la commune de PUNAAUIA

 


Patrimoine en partage à PUNAAUIA avec la collaboration du Musée de Tahiti et des Îles, du Service du Partrimoine Archivistique et Audiovisuel, de la Société des Etudes Océaniennes, de l'Université de la Polynésie française, de l'Association Tahiti Héritage, des associations et des Matahiapo de la commune de PUNAAUIA.


Télécharger la fiche

A votre disposition