Dans le cadre de ses engagements en matière de préservation du lagon et du littoral, la commune a accueilli une formation Reef Check les 18 et 19 mars 2016 organisée par l’association Te mana o te moana.

8 Ecodivers ont ainsi été formés, notamment des membres des associations locales Pa’e Pa’e no te ora et Tamarii Pointe des pêcheurs.

Initié entre 2007 et 2009, deux stations ont fait l’objet d’une reprise de suivi en 2016 : Hart et Otaha, toutes deux situées entre l’hôtel Le Méridien et la plage Vaiava.

A l’heure du bilan, les résultats sont sans appel :

  • Le recouvrement corallien reste dans des proportions relativement faibles (22 à 26%) et le recouvrement algal a augmenté (4% voire 12%)
  • Certains poissons (perches) ont disparu alors qu’ils étaient en quantités non négligeables en 2008-2009,
  • Le nombre d’oursins diadèmes a chuté, voire inexistant sur la station Otaha
  • Les bénitiers sont en augmentation
  • Globalement, il a été constaté sur la station Otahaune moindre diversification des invertébrés et sur la station Hart un substrat non-vivant représenté par de la roche et du sable.

Ce suivi est donc important car il constate par des méthodes scientifiques ce que chacun peut constater au quotidien : le pillage des lagons et l’appauvrissement des récifs. Il faut donc poursuivre les efforts de connaissances de nos lagons et engager des actions adaptées comme par exemple la mise en place de zones de pêche règlementée, le bouturage des coraux, sans oublier des actions de sensibilisation.

Un lagon sans vie est une piscine. N’attendons pas d’en arriver-là pour agir !

Rejoignez le réseau des Ecodivers et participez à la protection du lagon.

Pour plus d’informations, contactez le service du développement durable et économique au 40.86.56.60 ou directement l’association Te mana o te moana au 40.56.40.11