Aidants familiaux

La Commune met en place, depuis 2015, une formation « Aidants familiaux », afin d’apporter son soutien aux familles dans leur prise en charge d’une personne âgée, par le biais de sensibilisation, cours, création de réseaux et accompagnement au-devant des démarches institutionnelles. Elle se compose de plusieurs parties organisées de manière à permettre d’atteindre les objectifs fixés.

Première partie : La formation

La formation se déroule, principalement, au dispensaire de Punaauia. Des déplacements sont organisés chez « Les Nymphéas », structure d’accueil pour personnes âgées de Punaauia. Des visites à domicile (deuxième partie du projet) sont également prévues.

Les thèmes abordés, lors de la première étape de formation, concernent principalement : l’aidant (signification, positionnement, etc.), l’ergonomie (gestes et postures), la prévention des risques d’accidents, l’hygiène de la maison, le syndrome de glissement, la dénutrition et la déshydratation.

Les thèmes abordés lors de la deuxième étape de formation concernent principalement : l’équilibre des repas en fonction des pathologies, la maltraitance et bientraitance, l’hygiène corporelle, les soins de base, le deuil, l’incontinence, les différentes aides et les professionnels, la prévention des escarres et les activités pour maintenir l’autonomie des personnes âgées.

Le groupe d’intervenants est composé d’une  infirmière diplômée d’Etat expérimentée, d’une psychologue clinicienne diplômée en psychopathologie du langage et de la communication et d’une diététicienne, spécialisée en milieu hospitalier et alimentation des personnes âgées dépendantes.

En 2016, cette partie a été enrichie de trois ateliers supplémentaires par rapport à 2015 sur le thème de la nutrition et d’un atelier supplémentaire sur le thème de la physiologie. Il a été également organisé une séance dédiée à la formation aux premiers secours ainsi que l’intervention des référents de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS), la Direction des Affaires Sociales (DAS), de l’Office Polynésien de l’Habitat (OPH) et de l’association ALZHEIMER.

Deuxième partie : Les visites du foyer des aidants familiaux 

Cette deuxième partie consiste à accompagner les aidants familiaux dans une démarche d’amélioration de leurs situations et relations aux MATAHIAPO par le biais de visites à domicile.

Cette étape doit permettre de concrétiser la première étape de formation du projet et faciliter l’accompagnement. La Commune compte ainsi sur cette partie « visite des foyers des aidants familiaux » pour passer d’un transfert de connaissances à une intervention plus précise sur la situation du couple aidant/MATAHIAPO. Elle permet également une préparation plus fine de l’atelier les différentes aides et les professionnels et des rencontres avec les autres intervenants publics.

Le groupe d’intervenants est composé d’une  infirmière diplômée d’Etat expérimentée et d’un agent de la mairie de Punaauia.

Troisième partie : L’accompagnement des aidants familiaux post formation 

Cette partie permet de concrétiser la formation en accompagnant les aidants et leur famille à améliorer leurs conditions de prise en charge des MATAHIAPO. Chaque accompagnement est construit en fonction des situations familiales rencontrées. Les intervenants sont des agents municipaux.

Cette formation est cofinancée à hauteur de 50% par le Contrat de Ville et 50% par la Commune. 

La médiation familiale dans les quartiers prioritaires

En 2016, des ateliers ont été organisés dans le quartier de TAAPUNA. Une forme ludique a été privilégiée sous forme de discussions autour d’un goûter, d’un petit déjeuner, etc.

Les ateliers :

Objectif 1 : Faire connaissance - Créer un climat de confiance - Obtenir l'adhésion au projet - Faire émerger le lien d'appartenance

Méthode : Expression artistique : utilisation de l'art graphique, collage, peinture, modelage, etc.

Atelier 1:    Temps d'échange pour les présentations et pour rassurer. Brise-glace. Activité ludique : représenter le quartier grâce aux supports de leurs choix, par équipe de 2 ou tous ensembles.

Atelier 2:    Activité : compléter et raconter le quartier à partir de l'œuvre produite. Son histoire, ses habitants, ses endroits préférés, ses anecdotes… Temps d'échange.

Atelier 3:    Activité : "et si tout était possible" comment transformeriez-vous ce quartier. Réalisation artistique du lieu rêvé.

Objectif 2 : S'exprimer - Dire les choses

Méthode : Utilisation de supports visuels et musicaux. Mise en jeu du corps.

Atelier 4 :      A partir des réalisations artistiques, exprimer les freins et les doutes entre la situation actuelle et la situation rêvée.

Atelier 5 :      Amener progressivement vers ses émotions pour les identifier, les nommer, etc.

Atelier 6 : Connaître et comprendre les émotions, les accepter, aller à la rencontre des émotions des autres.

Objectif 3 : Trouver des solutions créatives aux conflits - Etre responsable

Méthode :       Support audio-visuel - découvrir les ailleurs - sortie éventuelle ou projet adapté aux besoins exprimés.

Atelier 7 :      Derrière chaque émotion, un besoin non satisfait. Aller à la rencontre de ses besoins.

Atelier 8 :      Etre à l'écoute des besoins des autres. Utiliser l'auto empathie et l'empathie.

Atelier 9 :      Se projeter dans l'avenir, donner du sens, construire un projet et en être acteur. Se fixer des objectifs, des petits pas, etc.

Objectif 4 : Prévenir et gérer les conflits au sein de sa famille - Prévenir la violence - Utiliser la médiation

Méthode :       Jeux et mises en scène.

Atelier 10 :   Découvrir les différentes attitudes en conflit et leurs conséquences.

Atelier 11 :   S'entraîner à la communication non violente.

Atelier 12 :   Découvrir et expérimenter le processus de médiation.

Objectif 5 : Créer du lien et de la communication entre parents et adolescents

Méthode :       Utilisation des supports créés lors des précédents ateliers.

Atelier 13, 14 et 15 :      Journée de restitution et d'échange : médiation parents-adolescents.

La formation est cofinancée à hauteur de 50% par le Contrat de Ville et 50% par la Commune.