SCOLAIRE - Ce lundi 30 novembre 2020, les enseignants de l’école Punavai Plaine ont eu la désagréable surprise de retrouver leur école saccagée. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie et l’école a dû fermer.

Graffiti, tables et chaises renversées, placards éventrés, restes de nourritures éparpillés. Le constat était désolant ce lundi matin. Les taties, premières arrivées, ont rapidement contacté les enseignants, les services municipaux et les forces de l’ordre pour signaler les dégâts commis pendant le weekend.

Toutes les salles de classe ont été visitées par les vandales et certaines saccagées. Les élèves ne pouvaient pas avoir classe dans de telles conditions. Tavana Simplicio Lissant a donc décidé de fermer l’école. Dès 8 heures, les parents d’élèves ont été contactés un par un pour venir récupérer leurs enfants.

Dans la foulée, les enquêteurs de la BTA de Punaauia et de la section d’identification criminelle ont passé les lieux au peigne fin pour trouver des empreintes susceptibles de permettre d’identifier les auteurs des faits.

Ce lundi 30 novembre au soir, à l’heure où nous écrivons, trois suspects ont été identifiés.

Dès le départ des enquêteurs, nos agents municipaux, aidés des enseignants, ont commencé le rangement et l’inventaire des affaires manquantes. Aux vues de l’ampleur des dégâts et des risques covid19 associés à ce genre d’intrusion, la ville se voit dans l’obligation de maintenir l’école fermée encore ce mardi 1er décembre. Une désinfection des classes sera effectuée. Les élèves seront à nouveau accueillis ce mercredi 2 décembre 2020.

Nous vous remercions de votre compréhension.