Les Pompiers

Confrontés à des exigences très diverses, le sapeur-pompier sait observer et évaluer rapidement une situation. Doté d’une excellente condition physique, de réflexes sûrs et d’une bonne résistance psychologique, le sapeur-pompier appelé aussi « soldat de feu » intervient pour la protection des biens et des personnes : les incendies, les secours à victimes, les aides à personne, les accidents de la circulation et la protection des biens.

Les incendies

Plusieurs types d’incendie sont répertoriés : les feux d’habitation, d’ERP, d’entrepôts et local industriel, de véhicules, feux sur la voie publique et autres.

En 2012 : 15 feux d’habitations, 3 feux d’ERP, 2 feux d’entrepôts et local industriel, 4 feux sur voie publique, 8 feux de véhicules et 35 autres feux.

Le secours à victimes

Le secours à victimes regroupe tout type d’intervention : les accidents sur lieu de travail, à domicile, sur voie publique, lieux publics ou assimilés, liés à une activité sportive, en montagne, malaises ou maladies à domicile / urgence vitale, malaises liés à une activité sportive, malaises ou maladies sur lieux de travail, noyades en mer ou piscine, suicide ou tentative de suicide.

En 2012 : 24 accidents sur lieux de travail, 309 accidents à domicile, 170 accidents sur voie publique, lieux publics ou assimilés, 69 accidents liés à une activité sportive, 3 accidents en montagne, 583 malaises ou maladies à domicile / urgence vitale, 7 malaises liés à une activité sportive, 84 malaises ou maladies sur lieux de travail, 1 noyade et 56 tentatives de suicide et suicides.

Les aides à personne

Les aides à personnes concernent la recherche de personnes, le relevage de personnes et le transport de malades.

En 2012 : 4 recherches de personnes, 13 relevages de personnes et 388 transports de malades.

Les accidents de la circulation

Les sapeurs-pompiers interviennent sur les accidents de la circulation bien sûr, mais aussi sur les accidents de navigation et aériens. Au cours de ces opérations, ils sont amenés à apporter un secours médicalisé aux accidentés, mais aussi à les désincarcérer, les transporter…

En 2012, ils ont réalisé 131 interventions sur des accidents de la circulation, 1 sur un accident aérien et 3 de navigation.

La protection des biens

Nos sapeurs-pompiers sont également très sollicités pour des problèmes tels que des fuites ou odeurs de gaz ou autres, d’électricité, des fuites d’eau, des inondations, des ouvertures de porte, de recherche et récupération d’objets, d’animaux (nids de guêpes, cadavres, sauvetages, etc.), des dégagements de voies publiques.

En 2012 : 3 fuites et odeurs de gaz, 2 autres odeurs de gaz, 7 fuites d’eau, 9 inondations, 10 ouvertures de porte, 2 recherches et récupérations d’objets, 8 faits d’animaux et 10 dégagements de voie publique.

Le Plan Communal de Sauvegarde

Le Code Général des Collectivités Territoriales et plus particulièrement ses articles L2212-2 et L2212-4 font obligation aux maires d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique. Ils doivent mettre en place, en cas de dangers graves ou imminents, les mesures de sûreté que les circonstances exigent.

Dans cette perspective, un Plan Communal de Sauvegarde a été mis en place pour déterminer les mesures à prendre pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard de risques potentiels. Validé par la Direction de la défense et de la Protection Civile, en août 2011, il a été acté par arrêté municipal.

Dès que l’alerte est donnée, les personnels des services de la police municipale ainsi que ceux qui doivent assurer les premiers secours et la lutte contre l’incendie ont pour consigne de basculer leur standard téléphonique vers celui de l’hôtel de Ville. Le standard de la police municipale, qui répond habituellement au 54.38.60, est alors relayé par le 86.56.00 et celui du service incendie et secours, dont le numéro d’appel est le 54.38.50, est relayé par le 86.56.06.