Yasmina TEATAOTERANI-IOTUA, portrait de la premiĂšre femme pasteure de Punaauia

10/03/2021 - 3 minutes de lecture

PORTRAIT – À l’occasion de la journĂ©e internationale des droits des femmes, nous vous prĂ©sentons chaque jour de la semaine une femme de Punaauia au parcours engagĂ© et inspirant. Rencontre aujourd’hui avec Yasmina Teataoterani Ă©pouse Iotua, la premiĂšre femme pasteur Ă  officier Ă  Punaauia.

C’est aux Australes, sur l’üle de Raivavae qu’a grandi Yasmina. Fille d’un pĂšre diacre et d’une mĂšre Ă©vangĂ©liste, elle baigne depuis sa naissance dans la religion. Avec nostalgie elle se souvient de son enfance passĂ©e entre les cultes, l’école du dimanche et les Ă©tudes bibliques oĂč, Ă  l’époque, elle allait « un peu Ă  reculons Â».

Yasmina ne se destinait pas Ă  faire carriĂšre au sein de l’Eglise, jusqu’à ce que Dieu l’appelle. A l’époque, elle a 17 ans et vient d’arriver Ă  Tahiti pour Ă©tudier au lycĂ©e de Papara. Un dimanche, elle s’éternise chez sa sƓur Ă  To’ata et rate le bus qui devait la reconduire au lycĂ©e. La voilĂ  obligĂ©e de prendre le prochain, Ă  3 heures du matin. Peu habituĂ©e Ă  marcher de nuit dans les rues de Papeete, la jeune Ăźlienne craint pour sa vie et, pendant le trajet, prie Dieu de la protĂ©ger. Une fois arrivĂ©e saine et sauve, elle s’engage Ă  dĂ©dier sa vie Ă  servir le seigneur.

ImmĂ©diatement, elle appelle son pĂšre pour lui annoncer la nouvelle, mais celui-ci, sous le choc, lui demande de bien y rĂ©flĂ©chir. Quelques mois plus tard, lorsqu’elle rentre chez elle pour les vacances de juillet, la jeune femme n’a toujours pas changĂ© d’avis.

Elle se forme alors une premiĂšre annĂ©e auprĂšs de son pĂšre, Ă  Raivavae, oĂč elle devient monitrice de l’école du dimanche et s’implique au sein de l’Union ChrĂ©tienne des Jeunes Gens (UCJG). Suivront cinq ans d’études qui la confortent dans sa vocation.

A sa sortie de l’école pastorale, elle est mutĂ©e en tant qu’élĂšve pasteur Ă  Taha’a pour y gĂ©rer deux paroisses. C’est lĂ  qu’elle rencontre le pasteur Rahiti, qui changera Ă  jamais sa vision du prĂȘche. « On nous avait appris Ă  prĂȘcher Ă  l’école bien sĂ»r, mais c’est lui qui m’a appris Ă  mieux prĂȘcher. Il m’a beaucoup aidĂ© Ă  m’adresser aux paroissiens pour faire comprendre la parole de Dieu. Â»

Deux ans plus tard, sous l’Ɠil Ă©mu de ses parents, Yasmina est officiellement consacrĂ©e pasteur. « C’est un jour trĂšs spĂ©cial de ma vie. Certaines personnes avaient dit que je n’y arriverais pas et j’y Ă©tais arrivĂ©e. J’étais vraiment fiĂšre ! Â» 

Elle restera Ă  Taha’a jusqu’en aoĂ»t 2019, date Ă  laquelle le synode l’appelle et lui demande de faire ses valises direction
 Punaauia ! Un dĂ©fi immense pour la jeune femme. « J’ai eu peur Ă  l’idĂ©e de gĂ©rer une aussi grande paroisse. Il n’y avait eu que des hommes avant moi… et je savais que les paroissiens attendaient beaucoup. Â» Mais elle relĂšve le challenge sans hĂ©siter et, Ă  seulement 29 ans, devient la premiĂšre femme pasteur de Punaauia.

Depuis, une brise de féminité et de jeunesse souffle sur la paroisse du PK14, au sein de laquelle elle officie avec enthousiasme et ténacité.

 Â« Je chante et je propose des animations aux paroissiens avant ma prĂ©dication. C’est quelque chose de nouveau, dont ils n’avaient pas l’habitude, mais ça sert Ă  capter l’attention et je pense que les gens aiment bien ça ! Tous les dimanches il y a du monde. Â»

La premiĂšre prĂ©occupation de Yasmina est de ramener les jeunes Ă  l’église. « Il faut remotiver la jeunesse. Il y a trop de dĂ©linquance, trop de parents qui baissent les bras, qui sont dĂ©semparĂ©s. Je veux travailler Ă  ressouder les liens familiaux et montrer l’importance du respect, envers autrui et surtout envers ses ainĂ©s. Â»

DĂšs la semaine prochaine, Yasmina relancera l’étude biblique, qui avait disparu Ă  Punaauia depuis de nombreuses annĂ©es. Elle rĂ©unira Ă©galement le comitĂ© des jeunes, en sommeil depuis la crise sanitaire, pour mettre en place des veillĂ©es dansantes, des activitĂ©s sportives et une foule d’autres projets pour remettre le respect et l’altruisme au goĂ»t du jour !

#VahineNoPunaauia #internationalwomensday2021 #droitsdesfemmes

Actualités similaires

SĂ©minaire Punaauia associations
1 décembre 2023
Les associations de Punaauia réunies en séminaire
ASSOCIATIONS : la ville de Punaauia organise les 1er et 2 décembre 2023 un grand...
DĂ©chets Punaauia
28 novembre 2023
Le dĂ©pĂŽt d’encombrants Ă  Punaru’u est opĂ©rationnel
En raison d’une panne sur notre Ă©quipement permettant de soulever les bennes, le dĂ©pĂŽt des...
Capture2
23 novembre 2023
Découvrez le programme des festivités de Noël
Pour célébrer Noël, la ville de Punaauia organise de nombreuses animations gratuites, du 7 au...
464A2410
14 novembre 2023
Semaine du patrimoine : Te mau rā’au nƍ te Fenua
Ce lundi 13 novembre, la ville de Punaauia a cĂ©lĂ©brĂ© l’ouverture de la semaine du...
Affiche candidature exposant - Marché de noel 2023
10 novembre 2023
Appel aux exposants - Marché de Noel 2023
🎅 La ville de Punaauia lance un appel pour trouver des exposants Ă  son MarchĂ©...
IMG_2128
9 novembre 2023
Les pompiers de Punaauia se dévoilent dans un calendrier sexy !
Cette année, nos sapeurs-pompiers ont décidé de nous donner chaud ! Pour la toute premiÚre...