Les chefs de Punaauia

Selon certaines traditions ancestrales, les premiers grands chefs de Tahiti seraient originaires de PUNAAUIA.

Aux temps anciens, entre 1767 et le dĂ©but du XIXĂšme siĂšcle, l’üle de Tahiti Ă©tait divisĂ©e en six grands districts, dirigĂ©s par un ARI’I :

  • Te PORIONUU, sur la cĂŽte nord, composĂ© de PARE (PIRAE) et ARUE, ainsi que l’atoll de TETIAROA contrĂŽlĂ© par les POMARE. Ses limites Ă©taient la vallĂ©e de Tipaerui Ă  l’ouest; la crĂȘte de Tahara’a au nord-est,
  • Te AHAROA, sur la cĂŽte nord-est, composĂ© de HAAPAPE (MAHINA), HAURURU (PAPENOO), TE MEHITI (TIAREI), AHUARAI (MAHAENA) et TAERO (HITIA’A). Il avait pour limites le massif du Tahara’a au nord-est; la Vaioau au sud-est;
  • TEVA I TAI, dans la presqu’üle, avec la dynastie des VEHIATUA, comprenait les districts de AFAAHITI, PUEU, TAUTIRA sur la cĂŽte sud-est; TEAHUPO’O, MATAOAE, VAIRAO et TOAHOTU sur la sud-ouest;
  • TEVA I UTA, sur la cĂŽte sud qui correspondait Ă  PAPARA et aux districts le sĂ©parant de la presqu’üle, MATAIEA, PAPEARI. Ses limites Ă©taient TARAVAO d’une part, et d’autre part, la pointe de Mara’a,
  • TE OROPA’A composĂ© de MANOTAHI et MANO RUA (anciens noms de PUNAAUIA et de PAEA) dont la limite au sud-ouest Ă©tait la pointe de Mara’a, et celle de Fanatea au nord-ouest,
  • TEFANA I AHURA’I (FAA’A) dont le domaine s’Ă©tendait de la pointe de Fanatea Ă  Tipaerui,

Le grand chef de PUNAAUIA Ă©tait   TE-ATUA-NUI-E-MARU-I-TE-RA’I (grand dieu qui assombrit le ciel). AssistĂ© de POHETUEA (convolvulus clair) chef secondaire de MANOTAHI, Il descendait de la lignĂ©e des TA’IHIA, lignĂ©e qui remonte Ă  TERIITEMOANARAU fils de TEMANUTUNU’U, ARI’I de PUNAAUIA, et HOTUTU princesse rĂ©gnante de PAPEARI. Le messager ou orateur Ă©tait TAMA-IA-ATEA (fils des grands horizons) et le maĂźtre d’école TEIHO-ARI’I (l’essence royale).

GrĂące aux transmissions orales des anciens, aux rĂ©cits des navigateurs et des missionnaires, dĂšs le XĂšme siĂšcle, et aprĂšs la crĂ©ation de la commune en 1972, les noms des Ari’i (grands chefs) du district ont Ă©tĂ© prĂ©cieusement conservĂ©s.

Les ARI’I de MANOTAHI-PUNAAUIA

Les titres princiers se transmettant de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration, du XĂšme siĂšcle au XIVĂšme siĂšcle, pas moins d’une trentaine de  Ari’i marquĂšrent leur empreinte Ă  Manotahi : Taaroa, Tetuanui-i-te-ra’i, Nu’u, Taaroa-i-hiti (ou Taaroa Manahune), Te-manu-tu-nu’u, Teriitemoanarau, Nu’u i-Punaauia, Momoa, Tafeta, Taritoa, UĂȘ, Hau i Punaauia, Tautu i Utuai, Tetuanui-e-marua-i-te-ra’i, Oropaa, Tu-Oropaa-nui-ia-maraa, Tu-Oropaa-maehaa, Tevaa-ura i Farepu’a, Ruatama-Tevanaa-Oropaa, Mā, Teriierooitera’i, Ariitu, Tu-Teahurei, Ta’ihia, Rootuputahi, Teriimata’e, Aiatua, Teriimana, To’eraupuu, Ture arii et Tutaha.

DES CHEFS DU DISTRICT AUX MAIRES DE LA COMMUNE

DÚs le XVIIÚme siÚcle, la lignée des POHUETEA rÚgne sur Manotahi (Atehuru).

Les Chefs du district qui se sont succĂ©dĂ© sont :

1750 Ă  1792 :  POHUETEA

Le capitaine James COOK, qui le nommait « POTATO Â» lors de ses voyages Ă  Tahiti, le dĂ©finissait tel un grand chef important de l’époque[1] trĂšs respectĂ© de sa population pour avoir dĂ©fendu ses domaines en maints combats contre les POMARE.

Bien qu’aillant ardemment combattu le clan des POMARE afin de conserver ses terres, en 1777, POHUETEA s’allie Ă  POMARE 1er et prend part Ă  la bataille livrĂ©e contre MOOREA.

Selon FORSTER, un des compagnons de James COOK, POHUETEA avait pour Ă©pouse PURUTIFARA (ou ARORORUA), descendante d’une des grandes familles des chefs des Îles-Sous-Le-Vent.

En septembre 1790, le second-maitre de la FrĂ©gate Bounty, James MORRISSON, fait sa connaissance dans sa rĂ©sidence de TA’APUNA. Dans son journal, il dĂ©crit alors POHUETEA tel Â« un vieil homme de 60 Ă  70 ans fort corpulent Â». C’est ainsi que, selon les Ă©crits de James MORRISSON, l’on supposa que ce grand chef du district de MANOTAHI serait nĂ© entre 1720/1730.

Il décÚde en 1792, ne laissant aucune descendance pour lui succéder.

1792 Ă  1816 : TEIHA A POHUETEA A TETUANUIMARUAITERA’I.
Neveu de POTATO A POHUETEA, qui Ă  sa mort ne laisse aucune descendance, il prend sa succession Ă  la tĂȘte de PUNAAUIA.

Avril 1816 Ă  1845 : TETUANUIMANAIHIVA A TATAHE

Plus connu sous le nom de UTAMI MA’IRIRA’I, descendant de POHUETEA par sa mĂšre AHUTU VAHINE. Grand Chef de TE OROPA’A, il est Ă©galement PrĂ©sident de la Haute Cour Tahitienne, TO’OHITU.

Juin 1845 Ă  1846 : ARU A POHUETEA DIT AIFENUA TANE

Fils de TEIHA A POHUETEA A TETUANUIMARUAITERAI ET TOIMATA A TE’ARERE, il sera destituĂ© en 1846 et remplacĂ© par sa sƓur AIFENUA A POHUETEA.

08 avril 1846 Ă  1881 : AIFENUA A POHUETEA dit AIFENUA VAHINE

Fille de TEIHA A POHUETEA A TETUANUIMARUAITERAI ET TOIMATA A TE’ARERE, sƓur de ARU A POHUETEA.

1881 Ă  1885 : TEIHOARII A TUMAHAI A POHUETEA

Fils adoptif de AIFENUA VAHINE.

21 dĂ©cembre 1885 au 18 dĂ©cembre 1916 : TERIIEROOITERAI A TEHURITAUA

Issu des Famille TEHURTAUA (origines paternelles) et POHUETEA (origines maternelles).

29 dĂ©cembre 1916 au 1er juin1933 : TEREVAURA A TEAVE 

Au décÚs de TERIIEROOITERAI A TEHURITAUA, il est nommé, le 29 décembre 1916 Chef du district de PUNAAUIA.

1er juin 1933 au 10 aoĂ»t 1948 : TEIHOTUA A TEHEI

Suite à la révocation de de TEREVAURA A TEAVE, le 16 mai 1933, il est nommé temporairement Président du Conseil du district de PUNAAUIA par le gouverneur, puis officiellement le 9 juin 1933

10 aoĂ»t 1948 au 11 mars 1963 : EUGENE TAIA A TEPAVA

1er septembre 1963 Ă  1972 : ROBERT PEA, dernier Chef du district

1972 Ă  1977 : ROBERT PEA, premier Maire de la Commune

Dernier Chef du district, aprÚs la création de la commune de PUNAAUIA en 1972, il en devient le premier Maire.

1977 Ă  2008 : JACQUES TURIFAITE VII

Ancien agent des finances de Papeete, il est Ă©lu lors du deuxiĂšme tour des Ă©lections municipales en 1977. Il conservera son siĂšge trente et un an durant.

2008 Ă  2018 : Ronald TUMAHAI

Descendant de TEIHOARII A TUMAHAI A POHUETEA, ancien chef du district de PUNAAUIA de 1881 Ă  1885, il dĂ©bute sa carriĂšre politique en 1995 aux cĂŽtĂ©s de Jacques VII, en devenant son 3Ăšme puis son 1er adjoint. En 2008, il est Ă©lu Maire de la commune, avec la liste TE HOTU RAU NO PUNAAUIA, qu’il a fondĂ©. Il restera Maire jusqu’à son dĂ©cĂšs, le 26 aoĂ»t 2018.

2018 aujourd’hui : Simplicio LISSANT

Simplicio LISSANT dĂ©bute sa carriĂšre politique en 2002, aux cĂŽtĂ©s de Jacques VII, en tant que Conseiller Municipal. En 2008, c’est aux cĂŽtĂ©s de Ronald TUMAHAI, alors fraĂźchement Ă©lu Maire de Punaauia, qu’il continue Ă  Ɠuvrer pour le bien de la ville. 

Devenu maire en cours de mandature, Ă  la mort de Ronald Tumahai, il est lĂ©gitimĂ© par la population de Punaauia en 2020, lors du scrutin des municipales oĂč il obtint 68.4% des suffrages dĂšs le premier tour.  

Avec la collaboration du MusĂ©e de Tahiti et des Îles, du Service du Partrimoine Archivistique et Audiovisuel, de la SociĂ©tĂ© des Etudes OcĂ©aniennes, de l’UniversitĂ© de la PolynĂ©sie française, de l’Association Tahiti HĂ©ritage, des associations et des Matahiapo de la commune de PUNAAUIA.