La rénovation urbaine de Outumaoro

La commune de Punaauia est inscrite dans le Programme de Rénovation Urbaine (PRU) depuis 2017 en partenariat avec l’Etat, le Pays ainsi que la Délégation à l’Habitat et à la Ville (DHV) et le Syndicat Mixte en charge du Contrat de Ville (SMCDV).

Le programme de rénovation urbaine (PRU de Punaauia consiste à apporter d’importantes modifications dans le quartier prioritaire de Outumaoro, pour le rénover et améliorer les conditions ainsi que la qualité de vie de ses habitants.

Il contribue à remettre le quartier dans une nouvelle dynamique territoriale et sociale et s’inscrit de fait dans une démarche de développement durable et de politique de la ville.

En effet, la rénovation urbaine de Outumaoro consiste à renforcer la diversification des quartiers en permettant leur ouverture, de rénover les servitudes et par la même occasion d’améliorer la lisibilité de la trame viaire en améliorant la qualité des espaces publics, en créant de nouveaux équipements publics et améliorer ainsi le cadre de vie de ses habitants.

Cela doit se traduire par des engagements qualitatifs forts de la Commune, du Pays et de l’Etat sur les thĂ©matiques du logement, de l’accessibilitĂ© des quartiers, de l’accès aux opportunitĂ©s d’épanouissement via des Ă©quipements publics mais Ă©galement de l’emploi et de l’insertion professionnelle.

Contexte Historique :

En 2015, des rĂ©flexions sont menĂ©es sur la nĂ©cessitĂ© de la rĂ©novation urbaine Ă  Outumaoro, avec le lancement d’une Ă©tude sociale dans le quartier qui a rĂ©vĂ©lĂ© dĂ©jĂ  Ă  l’époque l’urgence d’agir, avec 50 % des constructions du quartier dĂ©clarĂ©es «  Ă  dĂ©molir Â» et seulement 26% « Ă  conserver Â».

Toujours en 2015, l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) effectue une mission en Polynésie afin de définir les programmes de rénovations urbaines à mener sur le territoire.

En 2017, 4 communes signent la convention partenariale tripartite avec l’Etat et le Pays pour la mise en œuvre des PRU. Il s’agit de Punaauia, Papeete, Pirae et Mahina.

En 2019, le Pays lance les Ă©tudes prĂ©-opĂ©rationnelles du PRU de Outumaoro sous la maĂ®trise d’ouvrage de la « DĂ©lĂ©gation Ă  l’Habitat et Ă  la Ville Â» qui est un service du Pays en charge de la mise en Ĺ“uvre et de la coordination des PRU en partenariat avec les communes.

Dans le même temps, la ville de Punaauia a mené une vaste consultation auprès des habitants de la zone, pour s’enquérir de leurs souhaits et de leurs besoins en matière d’aménagements.

Depuis, des projets ont été menés en faveur de la population. D’autres sont encore cours de réalisation et certains en phase études afin de répondre au mieux aux besoins des habitants.

Enjeux du PRU

Le quartier dit « FULLER Â», pĂ©rimètre opĂ©rationnel du PRU s’étend sur 13 hectares avec environ 186 constructions pour 570 habitants. C’est un quartier marquĂ© par des difficultĂ©s socio-Ă©conomiques fortes, avec des habitats insalubres et des conditions de vie difficiles, des servitudes et des rĂ©seaux en très mauvais Ă©tat rendant difficile les interventions des vĂ©hicules de secours et de ramassage des dĂ©chets.

La zone se situe au cĹ“ur d’un pĂ©rimètre stratĂ©gique dans lequel on retrouve, un important pĂ´le scolaire qui va de la maternelle Ă  l’universitĂ© et une importante zone d’activitĂ©s et de dĂ©veloppement Ă©conomiques avec la prĂ©sence du centre commercial Carrefour, de diffĂ©rents commerces de proximitĂ©s et de plusieurs sites de restauration le long du littoral. CĂ´tĂ© mer se dessine Ă©galement le futur projet touristique du « Village Tahitien Â» qui s’étend sur environ 14 hectares et qui permettra un rĂ©el dĂ©veloppement Ă©conomique et touristique qui profiterait Ă  la population de Outumaoro cĂ´tĂ© montagne.

L’objectif stratégique du PRU de Outumaoro est dede conjuguer le développement économique et le potentiel de développement touristique d’envergure côté mer tout en améliorant l’habitat, les conditions ainsi que le cadre de vie côté montagne de ses habitants.

Objectifs du PRU

Le programme communal, issue du diagnostic urbain et territorial prévoit notamment :

  • La rĂ©novation des servitudes vĂ©tustes de la zone et la crĂ©ation de barreaux de liaison pour ouvrir le quartier, notamment vers l’universitĂ© ;
  • La crĂ©ation et la rĂ©novation des rĂ©seaux eaux portables, d’eaux usĂ©es et pluviales ;
  • L’amĂ©lioration de l’habitat privĂ© avec le concours du Pays qui en a la compĂ©tence ;
  • La construction et l’amĂ©nagement d’espaces et d’équipements publiques.
  • Le rĂ©amĂ©nagement de l’ancien GĂ©ant Casino en centre d’activitĂ© Ă  dominance culturel
  • L’amĂ©nagement du bas du quartier FULLER avec notamment la rĂ©novation de la passerelle et de la gare routière

OĂą en est-on ?

La commune ne peut pas, Ă  elle toute seule, rĂ©aliser et financer l’ensemble des opĂ©rations car les compĂ©tences sont partagĂ©es entre le Pays, l’Etat et la Commune dans les diffĂ©rents domaines d’intervention du PRU. Nous mobilisons activement le Pays et l’Etat pour avancer sur les diffĂ©rents projets et les problĂ©matiques du PRU. Il reste encore beaucoup Ă  faire, mais plusieurs actions ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© mises en Ĺ“uvre :

Le pitch’one Te Paturoa

Un terrain multisport d’un nouveau genre a été inauguré en 2021 dans la servitude Fuller.Il s’agit d’un terrain modulable, aussi appelé Pitch’one, qui peut accueillir entre 4 et 9 espaces de jeux différents. Il offre aux usagers la possibilité de pratiquer diverses disciplines comme le badminton, le tennis, le football, le futsal, le basket-ball, le hockey, ou encore le volley-ball.

Cet équipement dernier cri permet donc à plusieurs équipes de jouer simultanément, quel que soit leur niveau ou leur discipline. Il favorise ainsi la pratique du sport chez les femmes, les seniors, les enfants, les personnes handicapées… qui trop souvent doivent céder la place aux équipes masculines de haut niveau sur les terrains de sport publics.

En marge de ce Pitch’One, des tables de pique-nique et un espace de workout ont été installés, pour encourager encore davantage les échanges intergénérationnels et la cohésion sociale.

Pour en savoir plus sur ce projet, cliquehttps://www.punaauia.pf/pages-detail/le-terrain-multisport-tepaturoa/z ici.

La rénovation du complexe sportif Jacques Vii

Le complexe sportif de Outumaoro, baptisĂ© complexe sportif Jacques VII a Ă©tĂ© entièrement rĂ©novĂ©, pour offrir aux habitants du quartier Outumaoro un pĂ´le sportifs pluridisciplinaire entièrement rĂ©novĂ©.

Un terrain synthétique dernier cri a été posé, ainsi qu’un tartan pour les pratiquants de course à pied. Une salle de musculation, une salle de boxe, un dojo et une grande salle omnisport accueillent les associations sportives du quartier et de la Commune. Le complexe sportif a été étudié pour accueillir des manifestations sportives mais également culturelles et festives, telles que les « Jeux intervilles ».

Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici.

L’acquisition du bâtiment ex- « GĂ©ant Casino Â»

Au cĹ“ur du bas de quartier, l’ex-magasin « GĂ©ant Casino Â» est Ă  l’abandon depuis de nombreuses annĂ©es, dans un Ă©tat de dĂ©gradation avancĂ©. La ville a fait l’acquisition de ce bâtiment en 2020, car il s’agit d’un bâtiment de grande envergure, placĂ© Ă  un endroit stratĂ©gique du quartier : il fallait qu’il devienne public, pour qu’il profite Ă  tous !

La ville de Punaauia souhaite que ce bâtiment accueille des activitĂ©s culturelles, offrent des occupations aux jeunes du quartier, s’inscrive en complĂ©mentaritĂ© du projet « Village Tahitien Â» du cĂ´tĂ© mer et dynamise Outumaoro. Il existe de très nombreuses possibilitĂ©s d’amĂ©nagement de cet espace (salles de spectacle, salle d’exposition, activitĂ©s artisanales, studios de rĂ©pĂ©tition, salles de rĂ©pĂ©tition de danse, , …). Faisons les choses dans l’ordre.

En 2021, nous avons mené des études pour évaluer la qualité structurelle du bâti.

En 2022, nous avons missionné un groupement d’architecte et de bureaux d’études pour qu’ils réfléchissent à des options d’aménagement, qui répondent aux attentes des habitants du quartier.

Ces Ă©tudes de programmation sont toujours en cours.

Par la suite, une fois le projet acté par le conseil municipal, nous remobiliserons le Pays et l’Etat pour obtenir des financements pour les travaux d’aménagement.

La rénovation des canalisations d’eau potable

A Outumaoro, les canalisations publiques d’eau potable ont presque 60 ans. Il devenait urgent de les rénover.

En effet, de vielles canalisations reprĂ©sentent plusieurs problèmes :

  • Un rĂ©seau fuyard, qui engendre de gros gaspillages d’eau
  • Des casses rĂ©gulières, qui entrainent des coupures lors des rĂ©parations
  • Un potentiel risque de baisse de la qualitĂ© de l’eau

Les travaux de rénovation de l’intégralité du réseau d’eau public à Outumaoro ont démarré en mai 2023 et s’étaleront sur une durée approximative de deux ans. Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici.